Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 21:33
Mardi 31 mars, en rentrant du boulot, quelle ne fut pas ma surprise de trouver au milieu du courrier une lettre avec simplement mon nom dessus.

J'ouvre donc cette missive qui a comme seul paraphe : Amicalement - Un voisin.

Vous l'aurez bien compris, il s'agit d'une lettre anonyme qui m'informe d'un geste désepéré que veut commettre un voisin à l'encontre de ses chiens, qui me pointe du doigt en temps que délateur zélé auprès de la mairie, qui affirme haut et fort que j'ai fait une dénonciation calomnieuse.

Ce même auteur me menace de me dénoncer à son tour si je "transgresse les lois" et qui, bien entendu m'informe qu'il a des amis haut placé qui le conseillent vivement sur mes agissements.

En ce qui concerne le corbeau, le décors est planté !

Je vais, chers lecteurs, remettre un tant soit peu l'église au milieu du village :

 - Je n'ai jamais demandé  à qui que ce soit de tuer un animal domestique, je n'ai qu'appelé la mairie pour allonger la longue liste des habitants de la commune qui se plaignent de l'inconfort que des aboiements répétés peuvent créer sans y impliquer qui que ce soit.
Parce que, suivant cette méthode radicale, dans mon quartier, il faut embaucher Samson le bourreau de Louis XVI et Marie Antoinette pour nous débarrasser des dizaines de cabots en furie.
Les donts du bourreau devraient d'ailleurs, s'appliquer aux propriétaires canins incapables d'éduquer leurs chiens tout en transformant le village en "cabophonie"

 - Quant aux lois, je pense les respecter à peu près correctement et surtout celles concernant le voisinage.

Il m'est venu, malheureusement, une idée qui si on y réfléchis bien peu faire froid dans le dos.
Que serait il advenu de moi, si en 1943, je faisais comme Feu mon grand-père passer des juifs de la zone occupée à la zone libre ?
Aurai je été dénoncé par cette individu et fusillé scéance tenante sur le mur de ma maison sous les yeux de ma femme et de mes filles, sans seul autres procès que le tort de défendre ses idées ?
Quel plaisir aurait pris mon délateur en voyant mon sang sur le sol ?

Je me demande ce qui peut pousser un homme à produire ce genre de courrier et à frapper sur son clavier ces ignominies, à se forcer à faire des fautes absurdes alors qu'il conjugue sans problème certains verbes et qu'il écrit euthanasie sans faute ?

Je vous plains monsieur le Corbeau, caché derrière vos rideaux à m'espionner en souhaitant voir arriver chez moi la maréchaussée. Comment fonctionne votre esprit étriqué, enfouie sous votre casquette à carreaux.
Quel homme malheureux êtes vous pour m'en vouloir autant ?
Que vous ai je fait pour mériter votre haine imbécile ?
Ne croyez vous pas, que de venir me voir en me parlant des idées noires de notre voisin n'eu pas été une bonne solution ?
Vous fais je peur du haut de mon mètre quatre vingt quinze et fort de mes cent trente kilos ?
Non, je ne pense pas, mais le courage ne fait pas partie de vos amis. Et des amis, en avez vous d'ailleurs ? Il ne me semble pas...

Quel sera votre prochaine mauvaise action à mon égard ? Vous allez mettre du déserbant sur les légumes de mon jardin ou acheter une poupée vaudou à mon effigie ?

Malheureusement pour vous, monsieur le Corbeau, en établissant un dialogue avec notre voisin désespéré, j'ai eu les noms des rares personnes auxquelles il s'est confié et elles sont assez peu nombreuse et vous en faîtes partie...

Bonne nuit, monsieur mon voisin, faîtes de beaux rêves de délation.

Je dis mon voisin,car en aucun cas, je ne puis imaginer que de la main d'une femme de telles obscénités puissent prendre forme, j'espére que mon imagination ne me trompe pas.

Pendant quelques jours, j'ai eu envie d'imprimer cetexte et de mettre dans toutes les boîtes aux lettre du quartier avec mon nom, bien sûr, ainsi que ma signature. Mais pour laisser en paix notre voisin et surtout ses chiens auxquels il laisse la vie, je ne le ferai pas. Mais c'est avec regret, je vous le dis !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cécile 07/04/2009 12:33

Ce cher homme aurait été certainement récompensé pour ses efforts de guerre sous un certain régime.
N'a t-on pas déjà vécu cela pour ne surtout pas le revivre?
Au même titre que vous auriez été conduit à l'échaffaud, ma pauvre grand-mère immigrée d'Ukraine,et juive de surcroit, l'aurait été aussi.
Merci d'avoir coupé net cette débacle en ne mettant pas vottre missive dans la boite aux lettres de vos voisins.Cet acte me réconcilie un peu avec la nature humaine.
Laissons les imbéciles pour ce qu'ils sont...

Présentation

  • : LE PERE LA ROUSPET'
  • LE PERE LA ROUSPET'
  • : Tout me ce qui me fait râler et rouspéter. Ce blog est le reflet de mes humeurs de caractériel compulsif. Mais toujours avec humour (le mien) et ironie !
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens